La première chose que j’ai remarquée en Irlande, c’est la joie de vivre. Baileys, Guinness, gigues et pubs, c’est bon de voir un peuple qui a historiquement autant souffert savoir maintenant s’amuser.

Parmi mes beaux souvenirs d’Irlande, y’a des panoramas. Ceux du Ring of Kerry, une route de plus de 100 km si fréquentée qu’on oblige les bus à la prendre tous dans le même sens car la rencontre de deux mastodontes pourraient devenir problématique dans les virages étroits de ce chemin côtier qui serpente entre montages, lacs et marais.  Faut voir la Baie de Dingle, la plage de Inch et le Ladies’ View, un point de vue sur le lac Killarney, ainsi nommé en l’honneur de la reine Victoria qui s’y est arrêtée en 1861 pour profiter un moment de la beauté du lieu.

On peut voir d’aussi fabuleux paysages le long de la route panoramique Ring of Kerry

Au bout ou au départ de l’anneau, vous passerez par Killarney. En saison de fleuraisons des rhododendrons il faut faire le détour par la Muckross House pour admirer le jardin de rhododendrons parmi les plus luxuriants qu’il soit possible de voir. On marche dans les allées de fleurs, isolés du reste du monde, entouré et ébahi par la couleur et l’odeur. Expérience très agréable.

Les allées de rhododendrons de Killarney

Autre incontournable : les Falaises de Moher, dans le comté de Clare. Hauteur : 215 mètres de schistes et de grès qui plongent dans les flots de l’Atlantique. Impressionnant. Elles font 8 km de long, on peut donc s’y promener. La prudence est toutefois de mise car les sentiers ne sont pas tous clôturés, aussi est-il fortement conseillé de ne pas s’approcher du bord. La tour qui offre un autre point de vue spectaculaire sur le site a été construite par Cornelius O’Brien en 1835.

Les spectaculaires Falaises de Moher