Nommée reine ou perle du Danube, ou encore Paris de l’est, Budapest se classe en 9ième place des 10 plus belles villes du monde selon Ucityguides.

La situation de la capitale hongroise sur les rives du Danube (Buda d’un côté, Pest de l’autre) lui confère déjà  tout un cachet, l’architecture magnifique de plusieurs de ses bâtiments double la donne. Il y a énormément à  voir et à  admirer. Nous n’avons pu y passer qu’une journée et déjà  nous y avons découvert cinq splendeurs. Les voici en commentaires et en photos.

Le Bastion des pêcheurs

Cette impressionnante structure faite de longs escaliers et de sept tours mène vers le quartier du château et l’église Matthias, vieille de 700 ans et toujours belle avec son toit en céramique. Le Bastion des pêcheurs a été terminé en 1902 en même temps que le millénaire du territoire hongrois. Il est situé côté Buda.

De là -haut, la vue sur cette si belle ville est magnifique.

Près de l’église, sur la rue commerçante, on peut se procurer du paprika hongrois, souvenir typique de l’endroit.

Imposant, le Bastion des pêcheurs

Les bains Szechenyi

Ouf ! N’essayez pas de le prononcer. Budapest est reconnue comme la cité des bains, on en trouve donc plusieurs. Nous avons essayé les Szechenyi dans le 14ième arrondissement, côté Pest.

Wow ! Wow ! Wow ! Quelle architecture ! Ce sont de grandes piscines dites-vous ? Cherchez-moi des piscines lovées dans une cour cerclée de bâtiments jaunes de style néobaroque aussi élégants. Sincèrement, nous croyons que cet endroit est unique. Certains disent même qu’il s’agit du plus grand complexe de bains médicinaux au monde.

Il y a quelques bassins d’eau chaude et une piscine de dimension olympique à  l’extérieur; sachez qu’il est absolument interdit de se saucer dans la piscine sans casque de bain, alors que dans les bassins, le casque n’est pas nécessaire.

À  l’intérieur des immenses bâtiments, il y a une multitude de bassins d’eau chaude et d’eau froide, des salles de vapeur, et des saunas.

L’eau thermale des bains Szechenyi est riche en calcium, en potassium, en hydrocarbures et en sodium. Nous ne saurions décrire toutes les vertus de ces composantes, mais nous y avons trempé durant deux heures par un bel après-midi et nous nous sentions très bien.

Il ne faut laisser aucun objet de valeur sur les chaises ou sur le terrain, seulement sa serviette et encore, on choisit la plus ordinaire. Le système de sécurité semble un peu complexe pour les néophytes au début, mais finalement, il s’avère simple. Une puce à  même le bracelet qu’on nous remet lorsqu’on paie notre droit d’entrée correspond à  un numéro de cabine et seulement cette puce pourra l’ouvrir. On peut donc y déposer tous ses effets la tête tranquille. Attention de ne pas perdre le bracelet, puisque lui seul pourra ouvrir la porte de la cabine.

Bassin extérieur cerclé des magnifiques bâtiments jaunes

Le pont des chaînes

Il relie Buda à  Pest depuis 1849. Après avoir été bombardé durant la deuxième guerre mondiale, il a été reconstruit dans toute sa splendeur. L’entrée est gardée par d’imposantes statues de lions. On peut le traverser à  pied pour profiter d’un très beau point de vue sur la ville.

Le Pont des chaînes vu de l’esplanade en haut du Bastion des pêcheurs

Le café New York

On le dit le plus beau café du monde. C’est sûrement vrai. Ses immenses salles sont d’une classe et d’une élégance !   Dorures, miroirs, colonnes torsadées, les éléments architecturaux éblouissants nous ramènent à  l’époque fabuleuse de l’impératrice Sissi, reine de Hongrie. Un orchestre au balcon interprète différentes mélodies, dont, bien entendu, le Beau Danube bleu.

Une adresse de prestige, il faut absolument le voir. Erzsibet Krt 9-11 dans le 7 ième arrondissement (quartier juif).

Nous n’avions simplement jamais vu un café aussi grandiose

Budapest illuminé

Si Budapest est absolument magnifique en journée, elle étincelle une fois illuminée, après le coucher du soleil. Ses édifices, ses statues, ses ponts, tout s’allume et brille, l’ambiance est magique !   C’est beau partout mais plus particulièrement vu du mont Gellert à 235 mètres de hauteur.   On y monte par les escaliers derrière les bains Rudas, ou par le bus 27, ou en achetant une excursion disponible dans plusieurs hôtels et croisiéristes sur le Danube.

Le splendide parlement – probablement le bâtiment le plus photographié de Budapest – devient tout simplement éblouissant quand il est illuminé.

Quand Budapest s’allume, l’ambiance devient magique

Budapest illuminé, vu du Mont Gellert

L’imposant parlement devient une splendeur avec toutes ces lumières. Vu du Danube, le spectacle fait verser quelques larmes d’admiration

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *