« Il y a des brasseries et des musées à Bruges, nous informe le jeune homme qui conduit la barque à moteur qui nous promène sur les canaux. Si vous visitez d’abord les brasseries, les musées vous paraîtront plus intéressants. » Humour à la belge ?

Pourquoi s’arrêter à Bruges, perle de la Flandre ? Parce que cette cité médiévale bien conservée est charmante et romantique à souhait avec son centre-ville cerclé de canaux. Parce que les moules, les frites, le chocolat, la bière, les gaufres et la carbonade flamande (bœuf dans la bière) y sont savoureux. Parce que cette ville respire la paix et le calme avec un taux de criminalité quasi nul. Pour qui ? Les amoureux de tranquillité, pas pressés, et pour les amoureux tout court.

Bruges: ambiance romantique autour des canaux

Qu’est-ce qu’on fait ? On se promène, tout simplement, en admirant l’architecture. Qu’elles sont jolies, ces maisonnettes à la toiture invisible, cachée par un pignon triangulaire bordé en escalier. On flâne, le long des canaux ou place du marché (Markt), on mange ou on boit une bière sur l’une des innombrables terrasses dans les ruelles adjacentes. On monte à bord d’une barque à moteur pour sillonner les canaux et profiter d’un autre point de vue. On monte le beffroi de 83 mètres (366 marches) pour un panorama sur la ville. On visite le Centre de la dentelle (démonstration l’après-midi).

Bruges: la jolie place du marché

Quand ? De mai à septembre, il pleuvra moins… mais il pleuvra quand même. Juillet, août ? Des milliers de touristes affluent à Bruges en été.

L’usage de la voiture est sans intérêt dans une ville comme Bruges. Le meilleur transport sera le train depuis Bruxelles.

Alors, cette brasserie, on la visite ? Elle s’appelle De Halve Maan et fabrique la Brugse Zot. Adresse : Walplein 26.

Après, les musées : Le béguinage (un parc au cœur de la ville), le Groeninge (tableaux des maîtres flamands) au Dijver 12, le Musée brugeois du diamant au Katelijnestraat 43 et le musée Choco Story au Winjzakstraat 2.

Restaus terrasses testés pour vous : Old Bruges au Vismarkt 7, sur une jolie petite place derrière la place du marché, les moules y sont excellentes. La Dentellière, café restaurant au Wingaardstraat 33. Les prix sont corrects dans cette ville qui a la réputation d’être un peu chère.

Ostende

Avez-vous déjà entendu parler du Mur de l’Atlantique, ces fortifications côtières construites par le Troisième Reich pour bloquer les alliés ? Elles devaient s’étendre de l’Espagne à la Norvège mais n’ont pas été complétées. Je l’ai appris à Ostende (30 km de Bruges) en marchant dans les tranchées et bunkers, m’arrêtant aux postes d’observation ou de tir toujours en place.

 

Ostende : poste de tir, mur de l’Atlantique

Une visite marquante qui recrée l’atmosphère du jour le plus long et renseigne sur les deux guerres mondiales. Ce musée à ciel ouvert est caché dans une zone de dunes protégées, tout près de la Mer du Nord. À voir. Conseil pour becs sucrés : entrez d’abord au restaurant du musée et commandez une gaufre avec sucre en poudre et crème chantilly. Perso, c’est la meilleure que j’ai goûtée en Belgique !

À Ostende, au bord de la mer en automne

 

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *